4 Causes moins-Connues de l’Infertilité Masculine

Chaque année, un couple sur six sera aux prises avec l’infertilité.

Nous définissons l’infertilité comme l’incapacité de concevoir après un an de rapports sexuels réguliers et non protégés. La bonne nouvelle, c’est que seulement 1 à 2 % des couples jugés infertiles sont stériles et que la moitié de ceux qui demandent de l’aide peuvent éventuellement avoir un enfant.

Les problèmes liés aux hommes représentent de 30 à 50 % des cas d’infertilité. Bien que le plus souvent causée par des troubles spermatiques tels qu’un faible nombre de spermatozoïdes, l’infertilité masculine peut également résulter de plusieurs maladies, choix de mode de vie et facteurs environnementaux. Certaines des causes les moins évoquées de l’infertilité masculine sont souvent parmi les plus évitables. En voici quelques exemples :

Oreillons

L’inflammation des testicules est l’un des effets secondaires des oreillons, observé chez environ 20 % des patients atteints du virus. L’enflure peut entraîner des problèmes de fertilité si les cellules productrices de sperme sont endommagées. L’infertilité causée par les oreillons peut être évitée grâce à une vaccination responsable.

Marijuana

Des études ont montré que l’usage répété de la drogue à usage récréatif peut épuiser le nombre de spermatozoïdes et pourrait également affecter négativement la qualité du sperme, les deux pouvant causer l’infertilité. Fumer la cigarette peut également entraîner une baisse de la fécondité.

Stress

Infertilité Masculine et Stress

Un stress émotionnel grave peut faire des ravages sur le nombre de spermatozoïdes, sans parler de l’état de santé général d’une personne. Il a été démontré que des niveaux de stress élevés interfèrent avec certaines hormones nécessaires à la production du sperme.

Maladie cœliaque

Non diagnostiqué, le trouble digestif caractérisé par une sensibilité au gluten peut affecter négativement la fertilité masculine. Des études ont montré que les caractéristiques des spermatozoïdes et les taux d’hormones se sont améliorés après que les hommes ont adopté des régimes sans gluten.

Les couples préoccupés par leur capacité de concevoir devraient consulter leur médecin. Je recommande que le partenaire masculin du couple stérile soit d’abord évalué parce que le test est souvent moins invasif et plus facile pour les hommes que pour les femmes.

Un sur six peut sembler un chiffre assez élevé, mais même si vous êtes diagnostiqué comme infertile, cela ne signifie pas que vous devez faire face à une vie sans enfants. Il existe plusieurs traitements, de la médecine à la chirurgie, qui peuvent vous aider à en ajouter un petit à votre vie. Votre médecin peut vous conseiller sur les meilleures options qui s’offrent à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *